•  Retrait gratuit dans votre magasin Club
  •  Plus de 12.000.000 titres dans notre catalogue
  •  Payer en toute sécurité
  •  Toujours un magasin près de chez vous     
  •  Retrait gratuit dans votre magasin Club
  •  Plus de 12.000.000 titres dans notre catalogue
  •  Payer en toute sécurité
  •  Toujours un magasin près de chez vous

[Dédicace] Emmanuelle Dourson

sam. 10 déc. | 15:00 à 17:00
Club Uccle
Chaussée d'Alsemberg 686
1180 UCCLE
Plus d'infos sur ce magasin

Le samedi 10/12/2022 Emmanuelle Dourson vous présentera son livre Si les dieux incendiaient le monde au Club Uccle Chaussée d'Alsemberg . Tout le monde est le bienvenu !

Si les dieux incendiaient le monde

Une famille déchirée que le destin va rassembler lors d'une extraordinaire soirée.

Il y a Jean, le père ; Clélia, sa fille aînée ; Albane, la cadette que personne n'a revue depuis que sa soeur lui a volé l'homme qu'elle aimait, quinze ans plus tôt ; Yvan, que Clélia a épousé depuis. Et Katia, leur fille, qui de cette tante disparue sait ceci : elle vit à New York, est devenue une célèbre pianiste, son souvenir hante encore ses parents. Leurs vies basculent le jour où Jean apprend qu'Albane doit donner un concert à Barcelone et décide de s'y rendre. Chacun, à sa manière, devra y assister.

Magistral, ce premier roman est une prouesse littéraire, une épopée où d'une voix, celle de l'énigmatique narratrice, le destin d'une famille est retracé avant d'être à nouveau chamboulé. Y gronde la rumeur de notre monde incendié, appelé lui aussi à se retrouver pour survivre.

 

Roman en lice pour le « Prix des lecteurs CLUB 2021 »

L’avis des jurés :
« La vie, la mort, peut-on échapper à son destin, à sa place et son rôle dans la famille ou dans la société ? À travers la voix de la narratrice, ce roman nous fait sentir appartenir à l’Univers, à un tout plus grand que nous, au souffle universel.
Ici où les personnages se croisent, on y retrouve leurs regards, leurs émotions, des instants fugaces de leur vie où tout peut basculer. Ils forment en quelque sorte une chorale de solitude avec leurs faiblesses et leur courage… L’écriture est une partition de musique ; des mots qui se répètent, s’entrechoquent les uns avec les autres et on se laisse porter et tout ressentir. »