#RAPHAËLLE GIORDANO

 CV EXPRESS 


 ÂGE : 42 ANS 
 SIGNES PARTICULIERS : MA SŒUR JUMELLE. 
 TRAITS DE CARACTÈRE : CRÉATIVE, LUDIQUE, SPONTANÉE. 

 

 

LE PARCOURS PROFESSIONNEL DE RAPHAËLLE GIORDANO RESSEMBLE À TOUT SAUF À UN FLEUVE TRANQUILLE ET LINÉAIRE, IL SERAIT PLUTÔT AGRÉABLEMENT SINUEUX, PARFOIS AGITÉ, PUIS PLUS CALME… OFFRANT DES PAYSAGES VARIÉS, STIMULANTS. VOICI EN QUELQUES QUESTIONS UNE DOSE D'ÉNERGIE SALUTAIRE QUI VOUS EST OFFERTE PAR L’INVENTRICE DE LA « ROUTINITE », ET DE SA SOLUTION : LA « ROUTINOLOGIE ».



Raphaëlle Giordano
 AVEC LE CONCEPT DE « ROUTINITE », VOUS AVEZ MIS LE DOIGT 
 SUR L’UN DES MAUX DE CE SIÈCLE… 

C’est un mal-être qui touche énormément de gens. On ne va pas vraiment mal, mais quelque part, on sent qu’on passe à côté de quelque chose. Pris dans le flot du quotidien, on s’oublie. Pour y remédier, il faut du recul, prendre le temps de savoir qui on est, ce qu’on veut vraiment, retrouver le chemin de ses rêves et par là même, du bonheur véritable.

 UNE RECHERCHE DE BONHEUR QUE VOUS AVEZ VOUS-MÊME 
 EXPÉRIMENTÉE : MÊME SI VOTRE PARCOURS REPOSE 
 HARMONIEUSEMENT SUR LA COMMUNICATION ET L'ART, 
 AU DÉPART, VOUS N’AVEZ PU ÉVITER LES ÉCUEILS DE LA SOCIÉTÉ 
 MODERNE… 

Je suis diplômée de l'école supérieure Estienne à Paris, l'une des quatre grandes écoles nationales d'art appliqué. Il faut savoir que je peins et dessine depuis toute petite, j'aime le travail des couleurs, l'harmonie… il n'y a qu'un pas à faire pour trouver une analogie avec la nature et notre recherche constante d'équilibre. Ça fait partie de mon ADN. Après mes études, j'ai travaillé en agence de communication à Paris, où j'ai porté longtemps une double casquette : l'image d'une part, pour passer très vite du côté des mots, en tant que conceptricerédactrice. J'étais en amont des idées, des campagnes, auxquelles il fallait associer des accroches et des visuels. Même si j'aimais cette occupation trépidante, l'équilibre, je n'ai pu le trouver qu'en quittant tout cela, après avoir testé différents postes et différentes agences… Je ne supportais plus cette impression d'être traitée comme un réservoir à idées, tout le temps mise sur le gril par différents interlocuteurs. Impossible de recharger son énergie, il n'y avait pas le temps de le faire, la pression était constante, même les jours « plus calmes ». Il est important de se ressourcer après un gros dossier, mais dans ce milieu-là, les énergies étaient mal employées… ce qui explique ce jeu constant de « chaise musicale » en agences.

 ET DU JOUR AU LENDEMAIN, VOUS AVEZ RADICALEMENT CHANGÉ 
 D’APPROCHE ? 

Je me suis mise à mon propre compte, mais il a fallu du temps et pas mal d'essais avant de trouver une véritable stabilité dans ma vie, ne fût-ce que financière. Ensuite, j'ai progressivement abandonné le travail de « créa » free-lance -, et je me suis lancée dans l'événementiel par l'art en créant ma structure : Emotone. Je suis devenue animatrice de team building, et de coaching en créativité : je mène des projets en quelques heures, avec un groupe, comme la création d’une fresque par exemple. Mais attention, je ne suis pas art thérapeute. Une fois de plus, je suis davantage dans la créativité ! Au fil du temps, Emotone m'a permis de gagner honnêtement ma vie, et du coup de pouvoir dévouer du temps à l'activité plus solitaire de l'écriture. Je passe de moments très intenses, sous adrénaline, lors de la gestion de groupes, au calme parfait. J'apprécie à leur juste valeur ces changements de rythmes, j'appelle ça l'effet Nikita. Souvenez-vous : un coup de téléphone et elle passe du calme plat à une nouvelle mission !

 VOUS AVEZ TOUJOURS RESSENTI LE BESOIN D'ÉCRIRE ? 

J'ai commencé à écrire des débuts de romans dans mes carnets intimes à partir de l'âge de 7 ans. J'ai continué même lorsque j'étais employée en agence… J'écrivais lors de la pause de midi, il m'arrivait fréquemment de déjeuner seule afin de rédiger quelques lignes. À l'époque, c'était un besoin, mais je n'envoyais ce travail à personne. Mes deux premiers romans sont enfouis dans des cartons, personne d'autre que moi ne les a compulsés !

 

 SI VOS OUVRAGES DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ONT MARQUÉ 
 LE DÉBUT DE VOTRE SUCCÈS, AUJOURD’HUI, C’EST LA FICTION QUI PREND 
 LE PAS SUR LE RESTE… 

Les quatre volumes des Secrets du Docteur Coolzen attestaient déjà de cette volonté d'écriture créative. En les rédigeant, j'ai voulu sortir des canevas classiques des « guides » trop traditionnels (rires). Il ne faut pas oublier que j'ai également publié un roman jeunesse (ndlr : Les maîtres du Kabraz – tome 1, 2013), dont il existe une suite que je n'ai pas encore soumise à un éditeur… et qu'avant de trouver acquéreur pour Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu' une, un autre manuscrit a circulé, sans trouver preneur. En fait, j'ai eu un retour le concernant, qui classait cet écrit dans le segment marketing « jeune adulte ». Vu qu'il me fallait beaucoup le retoucher, voire recommencer à zéro, j'ai réfléchi en termes de « positionnement », de style, de ce que j’avais envie de faire passer, et à qui. Sans pour autant calculer quoi que ce soit. Finalement, je suis allée voir l'éditeur de mon Nuancier des émotions, et sur un pitch de 10 lignes Ta deuxième vie commence… a été vendu...




[ MES LIVRES ET MOI ]

MON LIVRE

DE CHEVET :

Je n’ai pas nécessairement de livre de chevet, j’adore goûter un peu à tout, selon mon humeur.

La pitié dangereuse, de Stefan Zweig

LE LIVRE

QUI M'A LE PLUS TOUCHÉ :

En citer un n’est jamais très révélateur, je pourrais opter pour La pitié dangereuse de Stefan Zweig, mais voilà, tellement de livres me touchent.

Je vais mieux, de David Foenkinos

LE LIVRE

QUE J'ADORE OFFRIR EN CADEAU :

Je vais mieux de David Foenkinos

LE LIVRE

QUE J'AIMERAIS QUE L'ON M'OFFRE :

Surprenez-moi !





à lire ou à relire...

 
 
 
 
 

Le Jour Ou Les Lions Mangeront De La Salade Verte

Raphaelle Giordano

Livre en français

16,00 €

Expédié habituellement sous 8 jours

16,39 €

Expédié habituellement sous 8 jours