•  Retrait gratuit dans votre magasin Club
  •  Plus de 12.000.000 titres dans notre catalogue
  •  Payer en toute sécurité
  •  Toujours un magasin près de chez vous     
  •  Retrait gratuit dans votre magasin Club
  •  Plus de 12.000.000 titres dans notre catalogue
  •  Payer en toute sécurité
  •  Toujours un magasin près de chez vous
  1. Accueil
  2. Livraison de mots
Votre équipe Club est heureuse de vous annoncer sa collaboration avec François Coune plus connu sous le pseudo de Livraisondemots.
Tout au long de l'année, vous pourrez retrouver, sur nos réseaux sociaux et les siens, notre site, nos newsletters, nos magasins ou au sein de nos catalogues, les coups de coeur de François. Pour ne rien manquer, rendez-vous sur les réseaux de @Livraisondemots et @club_librairie !

 

Découvrez François 

François Coune, surnommé le livreur de mots, est un influenceur belge spécialisé dans le livre. Sa page Instagram @Livraisondemots vit depuis plus de 4 ans. François est suivi par plus de 40 000 personnes, ce qui fait de lui l'influenceur du genre le plus suive de notre pays. Ce Liégois vivant désormais à Bruxelles est un véritable passionné de littérature, d'art et de culture, il savoure chaque moment de la vie et vous donne la pêche à chaque instant, voilà ! On fait connaissance avec lui ? 

J'adore lire 

Tout le temps, quand je peux, quand j'échappe à des soirées. 

Mon plaisir coupable

Le caramel beurre salé, sous toutes ses formes. 

Mon coup de coeur du moment

L'artiste musicale La Zarra, une perle ! 

Le livre qui t'a le plus touché ? 

Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan qui m'a donné le goût de la lecture il y a quelques années. 

Le livre qui tu aimerais qu'on t'offre ? 

Celui qui va me surprendre de page en page.

Le livre que tu aimerais offrir en cadeau ? 

Celui qui vous donnera envie de continuer à lire encore et toujours. 

 

Les coups de coeur de François Coune 

 

Il nous restera ça

Virginie Grimaldi

  • Livre broché | Français
  • Il nous restera ça « Tout au long de notre existence, nous rencontrons des milliers de personnes. Ce sont d'invisibles liens qui se créent entre elles... Savoir plus
20,00 €
ou
ou

 

Il nous restera ça, Virginie Grimaldi, Fayard.

Parce que quand tu commences une nouvelle histoire de cette romancière de talent, tu es content de retrouver de nouveaux personnages si attachants, si fouillés et si touchants. Mais tu ne veux pas t’en séparer. Alors tes émotions se chevauchent, tu te jettes dessus, mais tu n'es pas certain, et puis tu y vas quand même. Tu redoutes la dernière page, elle est là, elle pointe le bout de son nez et ça reste. Indélébile. Derrière ce titre magnifique emprunté à Grand Corps Malade, lui aussi artiste d’exception, la romancière nous raconte l’histoire d’une colocation entre trois êtres totalement cabossés.
Il y a Jeanne, 74 ans, qui vient de perdre sa moitié et qui se sent très seule. Il y a Théo, à peine majeur, apprenti pâtissier qui revient de si loin et qui dormait dans le métro. Et puis il y a Iris, la trentaine, qui cherche à tout prix l’anonymat et qui détient sa vie dans une valise. Trois ami·e·s, qu’on serre dans nos bras et qu’on écoute.
Une cohabitation entre les trois, entre évidence et surprise.
Un cocktail d’émotions, avec beaucoup d’humour, un livre doudou, une magnifique rencontre et toujours autant d’admiration pour cette conteuse qui parvient à mettre autant de lumière dans des moments parfois si sombres.

 

Toutes les princesses meurent à minuit, Quentin Zuttion, Le Lombard.

L’été 1997 se termine, on est le 31 août. Sur toutes les chaînes TV, un seul sujet : le décès de Lady Di. Lulu, un petit garçon de huit ans beaucoup trop attachant rêve d’une chose : embrasser son voisin, Yoyo. Aaaah, ces préoccupations de l’enfance, ce temps de l’insouciance. Lulu, c’est un peu ce garçon qui me fait penser à moi quand j'étais petit, qui se déguise en princesse et qui joue aux poupées. Il y a sa soeur, Cam, quinze ans, qui cache son petit ami dans sa chambre et leur mère, qui sent que son mari s’éloigne de plus en plus et qu’il la quittera bientôt pour une autre, c’est certain. Une journée qui va changer leurs destinées. Un album qui m’a pris aux tripes, qui m’a fait pleurer, qui nous parle de l’amour, l’amour éternel, l’amour éphémère, l’amour naissant, l’amour terminé, l’amour tout court. Tout ça à travers les dessins, les couleurs sublimes de Quentin Zuttion.

 

Toutes les princesses meurent après minuit

Quentin Zuttion

  • Livre relié | Français
  • 31 août 1997. Dans la salle de bain d'un pavillon de banlieue. Lulu, un petit garçon de 8 ans, se tartine la bouche de rouge à lèvres... Il rêve d'emb... Savoir plus
20,50 €
ou
ou

Des matins heureux

Sophie Tal Men

  • Livre broché | Français
  • Des matins heureux Dans le quartier du Montparnasse à Paris, Elsa, Marie et Guillaume se croisent sans le savoir. Si le jour, leur quotidien les éloig... Savoir plus
20,00 €
ou
ou

Des matins heureux, Sophie Tal Men, Albin Michel.

Tourner la couverture d’un roman de Sophie Tal Men, c’est la certitude de rencontrer des personnages que nous n’avons plus envie de quitter. Ici, je dois vous dire que c’est sans aucun doute son MEILLEUR roman, j’ai tellement adoré. Et ce que j’ai surtout adoré, c’est cette rencontre avec Elsa, Marie et Guillaume. Trois personnages qui avaient peu de chances de se rencontrer et pourtant. J’avais cette sensation de les connaître depuis tellement d’années. Comme de bons vieux amis. Elsa, c’est la fille de la rue, celle à qui la vie n'a jamais fait de cadeau. Elle a tout perdu et se retrouve dans le bus ou écume les lieux sûrs afin de se réchauffer et se reposer. Marie, cette amoureuse de la vie, c’est une gynécologue originaire de Bretagne, qui vient à Paris pour se spécialiser dans la reconstruction mammaire pour les femmes ayant eu un cancer. Guillaume, c’est le beau gosse ténébreux qui sert des verres dans un bar irlandais et qui vient de se faire larguer. Comment vont-ils se rencontrer ? À travers des confidences, des rires aux éclats, des moments d’angoisse et de désespoir, on passe un super moment ! Et si on naviguait vers des matins heureux et qu’on souriait à la vie ?

 

Départ de feu, Adrien Gygax, Plon.

Dès que la première page est lue, ta lecture s’enflamme ! Rempli de fraîcheur, de tensions et de surprises, ce roman raconte l’histoire de César, un community manager envahi de notifications à longueur de journée. Un jour, son immeuble prend feu. Et quand les pompiers lui demandent s’il y a d’autres personnes à son étage, il n’en sait rien. Alors que les chiffres de l’entreprise pour laquelle il travaille ne sont plus au beau fixe, son employeur lui propose un séjour détox. Sans son portable - et on sait que ça fait du bien ! - César se redécouvre. Quels chemins va-t-il emprunter ? Qui va-t-il croiser sur sa route ? Un livre qu’on ne lâche pas. Comme il sait si bien le faire, Adrien Gygax nous emmène là où on ne l’attend pas et nous surprend. Il nous happe, nous fait rire, nous emmène en forêt, nous donne envie de voyager et de profiter de chaque moment.

Départ de feu

Adrien Gygax

  • Livre broché | Français
  • Départ de feu César, trente ans, travaille dans le marketing. Il est pris dans le tourbillon de son époque : franglais, connexion, notifications. Sa b... Savoir plus
18,00 €
ou
ou